Paroisse Saint-François de Sales - 75017 Paris
https://saintfrancoisdesales.net/L-actu-paroissiale-COVID-19
    L’actu paroissiale#covid19#deconfinement !

L’actu paroissiale#covid19#deconfinement !

Edito de Jean Lacau Saint-Guily, diacre...
7 juin 2020 - Sainte Trinité

Le temps des Apôtres

Les temps de pandémie que nous avons vécus et les temps
liturgiques se sont mystérieusement superposés et nous ont donné
à vivre une expérience existen-elle très unique. Sans chercher une
lecture littérale, le Carême, la Passion, le Samedi Saint, le Dimanche
de la Résurrection, l’Ascension et la Pentecôte sont entrés
physiquement en ce printemps 2020 dans nos vies de chrétiens :
la peur, le manque d’espérance, le confinement, la mort physique,
la vie revenue à Pâques, la privation, l’éloignement, le crainte, le
repliement sur soi puis le retour dans le monde ont été
l’actualisation dans nos vies de ce que Notre Seigneur aura vécu
dans sa vie d’homme et de ce que ses disciples confiants puis
dispersés et terrorisés puis touchés par l’Esprit Saint auront
affronté. Le covid aura eu ce douloureux mérite : actualiser les
Signes donnés par Jésus ; le Pain de vie ne nous a plus été
accessible, l’eau jaillissante de l’Esprit, la Lumière du monde ne nous
ont plus été données que par image comme dans un miroir. Nous
avons vécu le Vendredi Saint de la mort de personnes aimées qui
sont mortes seules, et nous étions loin, dispersés, tenus à
l’écart dans le grand silence du Samedi Saint, désespérés certains ;
nous avons eu peur d’être à notre tour frappés et le jour de Pâques
même, nous sommes restés terrés dans nos cénacles comme les
disciples apeurés ; nous avons pu parfois, par grâce, vivre de la
phrase de Notre Seigneur à la Samaritaine : « l’heure vient, et c’est
maintenant où les vrais adorateurs adoreront le Père en Esprit et en
Vérité » (Jn4,23) et ce fut l’immense grâce de la prière qui nous a
alors gardés en vie.

La Pentecôte a correspondu providentiellement au
déconfinement, à la réouverture des églises, à la reprise des messes
et du libre partage du Pain de Vie. Les écoles rouvrent, la vie
reprend, la ville se repeuple, la nature éclate de mille fleurs ; la vie
revient. Nous fêtons ce dimanche la Sainte Trinité, la Fête-Dieu que
l’ancienne chrétienté manifestait par de joyeuses et chantantes
processions dans les rues. Aller par toutes les nations est une tâche
renouvelée des apôtres que nous sommes, retournons dans le
monde en disciples revivifiés du Christ, allons-y en chantant des
cantiques avec la Force et la Joie, l’Amour et la Paix, la Patience et la
Fidélité, la Bienveillance, la Douceur et la Maîtrise de soi, qui sont
les bons fruits de l’Esprit Saint (Ga 5,22-23).

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit : au Dieu qui est, qui
était et qui vient !


Bientôt le jour se lèvera, la lumière en notre nuit jaillira ! Il ne faut plus chercher ailleurs ! Avec Jésus, la joie est là !

Chers paroissiens,

Reprise stade 2 !

Consignes de sécurité pour les messes
• Arriver à l’avance, port du masque obligatoire.
• Arrivé à l’église, respecter les règles de distanciation (1m50) et attendre qu’un bénévole vous place dans l’église.
• Les familles qui ont un enfant en bas âge peuvent l’emmener si il reste bien assis à sa place (pas de garderie).
• Les personnes fragilisées (grand âge, maladie... ) sont invitées à se protéger en s’unissant spirituellement aux célébrations ; si vous connaissez des personnes souhaitant être visitées à domicile, vous êtes invités à les faire connaître au secrétariat paroissial.

Horaires des messes jusqu’au 5 juillet en l’église rue Ampère
Attention - places limitées

• Messes de semaine - 9h, 12h10, 19h
• Messe le samedi - 9h
• Messe dominicale anticipée - 18h
• Messes dominicales - 9h, 11h, 18h
• Messe dominicale en espagnol - 13h

Prier en l’église rue Brémontier

• Reprise de l’adoration tous les mercredis de 12h45 à 18h45
• Reprise du chapelet les lundi, mardi, jeudi et vendredi à 18h
• L’église de la rue Brémontier est ouverte tous les jours de 14h30 à 19h avec port du masque obligatoire et gel en poche ; un prêtre y est présent du lundi au vendredi de 17h30 à 18h45 et le samedi de 17h15 à 17h45 au fond de l’église.

Accueil paroissial

L’accueil paroissial, 70 rue Jouffroy, est ouvert de 10h à 12h du lundi au samedi. Bien sûr, nous sommes contraints de respecter des mesures sanitaires strictes :
• accès dans le centre uniquement aux personnes qui portent un masque, celui-ci devra être gardé toute la durée de la présence dans le centre paroissial,
• lavage des mains au gel hydro alcoolique à l’arrivée dans le centre.
• Afin de respecter les consignes de distanciation, il ne sera possible de ne faire rentrer qu’une seule personne à la fois. Il est donc important de préparer précisément votre demande (intention de messe, demande de sacrement…) pour éviter que les autres personnes n’attendent trop longtemps dans la rue.

Petit-déjeuner dominical
En ces temps de déconfinement, les petits-déjeuners de l’Ordre de Malte reprendront à partir du dimanche 7 juin, dans le respect des mesures de précaution sanitaire nécessaires. Les horaires et lieux restent les mêmes : de 9h à 11h à l’Espace Paroles et Familles au 11 bis rue Ampère.

Préparation au baptême des enfants

Réunion avec le père Pierre Fulara pour tous les parents dont un enfant sera baptisé d’ici la rentrée - jeudi 11 juin 20h15 en l’église rue Ampère (pas de garderie pour les enfants)

En communion de prière toujours...

Intentions de prière

N’hésitez pas à partager vos intentions de prière auprès du père de Bizemont abbedebizemont chez gmail.com

Nous recommandons à votre prière Jean Simonnet et Gisèle Hamoniaux qui se sont endormis dans l’Espérance de la Résurrection, et leur famille, ainsi que Layanna Hossenally Chanton baptisée samedi 6 juin.

Ordinations 2020

Neuvaine pour les 7 futurs prêtres de la fête du Sacré-Cœur le vendredi 19 juin au jour des ordinations samedi 27 juin.

Célébration le samedi 27 juin à 9h30 retransmise sur KTO et Radio Notre Dame.

Propositions pour vivre au mieux cette période de déconfinement

À votre écoute…

Un prêtre et/ou un diacre seront présents dans l’église 30 minutes avant chaque messe.

À l’intention…

de tous les défunts décédés au cours des 3 derniers mois, une messe sera célébrée à une date précisée ultérieurement.

Une enquête vous sera proposée sur la manière dont vous avez vécu cette période en Foi, en Espérance et en Charité.

Focus

Collecte au profit des personnes fragilisées par la crise et identifiées par les paroisses

Collecte de produits d’hygiène et produits pour bébés organisée par le Vicariat pour la Solidarité du Diocèse de Paris (uniquement les produits cités ci-dessous) :

  • Brosses à dents, dentifrices 75ml, gels corps et cheveux 250ml/300ml, serviettes hygièniques
  • Lait 1er, 2ème et 3ème âge, couches, lingettes et petits pots (sucrés seulement)

Merci d’avance pour votre générosité.

News en direct des services, mouvements, associations SFS...

Autour d’un livre

Temps de confinement... Temps de lecture…
Temps de déconfinement... Temps de lire toujours trouvé...

Pour ne pas nous quitter sans donner de nouvelles, nous vous communiquons quelques titres, soit des auteurs que nous devions recevoir en mai ou juin, soit des livres que nous vous recommandons...

• « Peschkoff, le manchot magnifique ». Un livre à lire si vous ne l’avez pas encore fait. Guillemette de Sairigné vous entraîne de la Russie tsariste à la France de de Gaulle avec Peschkoff, fils adoptif de Gorki, légionnaire pendant la 1ère guerre, ambassadeur du général de Gaulle ensuite, une vie riche, passionnante, un livre à lire absolument.
• « Le cardinal de Bernis », le pouvoir de l’amitié. Fruit d’un travail collectif à l’occasion d’un colloque, ce livre fait vivre l’ambassadeur tel qu’il fut, de remettre en cause l’image du prélat libertin longtemps véhiculé. On y découvre le poète, l’homme d’église, l’ami des papes, et de Voltaire, un amoureux des beaux-arts, un artisan de la révolution diplomatique qui réconcilia la France des Bourbons et l’Autriche des Habsbourg. Gilles Montègre et son équipe d’historiens nous offrent un livre passionnant, facile à lire malgré son nombre de pages conséquent. A lire, à offrir à tous les passionnés d’histoire.
• « Juliette ». Patrick Tudoret devait venir nous présenter ce roman, bouleversant et palpitant, récit d’un amour fou entre deux personnalités hors normes, Victor Hugo et Juliette Drouet.
• « Pour le plaisir et pour le pire ». Après la comtesse Greffulhe, Proust pour rire, nous nous réjouissions de retrouver Laure Hillerin pour cette biographie évoquant la vie tumultueuse d’Anna Gould, richissime héritière américaine et Boni de Castellane, " n’ayant pour seuls biens que son panache et ses rêves d’esthète ", un conte de fée qui tourne bientôt au cauchemar...
• « Hiver 1814, campagne de France », un livre pour les passionnés d’histoire et de Napoléon, la campagne de 1814 étudiée par Michel Bernard.
• « Le bon sens ». Novembre 1449, 18 ans après la condamnation pour hérésie de Jeanne d’Arc, Charles VII chasse les Anglais de Rouen. La fin de la guerre de Cent ans est proche...Promettant le pardon et l’oubli, le roi ordonne pourtant une enquête sur le procès de 1431....Après « le Bon Cœur » qu’il était venu nous présenter, Michel Bernard relate ici l’histoire d’une poignée d’hommes en quête de justice. Ils conduiront Charles VII à rendre à Jeanne un peu de ce qu’elle lui a donné, ils feront jouer au bon moment le bon ressort...
• « Dictionnaire amoureux du Général ». Un livre pour cette année anniversaire : 22 novembre 1890, naissance à Lille de Charles de Gaulle, mort à Colombey- les -Deux Eglises le 9 novembre 1970, entre ces deux dates, l’Appel du 18 juin, le 18 juin 1940. Avec le lyrisme qu’on lui connait, Denis Tillinac a voulu à travers ce Dictionnaire célébrer cette année de Gaulle.
• « Edmonde ». De Rome à Marseille voici la fille de l’ambassadeur François Charles-Roux, Edmonde. Dominique de Saint Pern, d’une écriture allègre, nous entraîne avec son héroïne dans ces années 1938 - 1945 où Edmonde se révèle une femme au caractère bien trempé, indépendante et combattive, courageuse et énergique. Le livre se termine avec la fin de la guerre, laissant de côté la carrière journalistique et littéraire de celle qui eut le prix Goncourt en 1966 avec " Oubliere Palerme". Un beau portrait de femme, quelques années d’une vie où se mêlent relations diplomatiques, résistance et activités mondaines...
• « J’ai tant vu le soleil ». Emmanuel de Waresquiel s’attache ici à un auteur appartenant à ses périodes de prédilection de la Révolution à la Restauration en passant par l’Empire : Henri Beyle dit Stendhal. Il nous aide à découvrir cet homme au caractère difficile à cerner, celui dont il dit qu’il " rêve sa vie ", qui a eu des ambitions de carrière, qui aime chez Napoléon Bonaparte...
• « La vie ne danse qu’un instant ». Des palais de Rome à la corniche d’Alexandrie, des montagnes d’Ethiopie aux plaines de Castille, une Américaine intrépide et passionnée témoigne d’un monde qui court à sa perte. Pour tous ceux qui aiment les romans historiques Theresa Révay offre de nombreuses possibilités de lecture en livres de poche. Elle s’impose aujourd’hui comme l’une des romancières majeures des grandes fresques historiques.
• « Les recettes de la vie », Jacky Durand. Un essai plein de tendresse, à la fois histoire d’un amour filial mais aussi amour de la cuisine. Un portrait émouvant d’un homme pour qui la cuisine est plus qu’un métier : le plaisir quotidien du partage et l’art de traverser les épreuves.
• Et toujours Notre Dame « Quand Paris construisait Notre Dame », Marie Madeleine Jammes. Un ouvrage unique en son genre qui nous livre le récit complet de la construction de la cathédrale de 1163 à 1351 au milieu de l’essor florissant du Paris des 12 et 13èmes siècles. En même temps que la construction nous découvrons les rois Philippe Auguste, saint Louis, Philippe le bel, leurs familles, les batailles, les croisades en terre Sainte et contre les Cathares, la chite des Templiers... La naissance de l’université, le développement commercial de la rive droite, la construction du Louvre... Un livre que tout Parisien aimera avoir dans sa bibliothèqiue pour le consulter régulièrement...
Très bon été, « Autour d’un livre » vous retrouvera ensuite avec de nouveaux auteurs, de nouveaux livres !

Véronique Foucher
Sylvie Matton
Marie Claude Ribadeau Dumas

Les professionnelles du Point Ecoute Orientation de l’Espace Paroles&Familles offrent un accompagnement solidaire et bénévole, voici leur proposition...

Solitude, stress, angoisse professionnelle... prenez soin de vous, de votre couple, de votre famille… chacun de nous est précieux.
Solidairement et à distance, nous nous mettons à votre disposition dans un esprit « mieux vaut prévenir que guérir ».
Nous sommes disponibles tous les jours de la semaine pour un accompagnement bénévole et temporaire en ce temps extra-ordinaire, sachant que la parole libère, permet de clarifier ses pensées et que les échanges rendent les recherches de solutions plus créatives
N’hésitez pas à transmettre ce message aux personnes de votre entourage qui pourraient en avoir besoin. Bien solidairement. Les professionnelles du Point Ecoute Orientation de l’Espace Paroles&Familles

  • Lundi : Bénédicte de Dinechin +33 6 11 59 55 24 -Valérie David-Bellouard +33 6 28 06 08 71
  • Mardi : Anne Prot - +33 6 08 88 46 31 – Nathalie d’Hoker-Lacour +33 6 88 09 93 07
  • Mercredi : Valérie David-Bellouard - +33 6 28 06 08 71 -Christine Krautter - +33 6 07 11 64 41
  • Jeudi : Nathalie d’Hoker-Lacour +33 6 88 09 93 07 - Bénédicte de Dinechin +33 6 11 59 55 24
  • Vendredi : Christine Krautter - +33 6 07 11 64 41 Anne Prot - +33 6 08 88 46 31
  • Samedi : Gabrielle Tseroff - +33 6 10 74 48 77
  • Dimanche : Olivier Davy - +33 7 77 20 35 27
  • Et si vous préférez nous contacter par écrit… 11bisrueampere chez gmail.com

Librairie Saint-François de Sales- nouveautés toujours !

  • " Des hommes pour l’éternité" , l’incroyable épopée des bâtisseurs de cathédrales , Patrick Sbalchiero , Artège , (mars 2020) . Plonger dans le quotidien de ces bâtisseurs, ces êtres de chair et de sang dont la voix et le nom se sont égarés dans les siècles, partager leurs songes lorsqu’ils décidaient de si vastes projets dévoile un peu du mystère qui entoure ces merveilles impossibles à vue humaine. Les cathédrales sont des ponts inspirés, reliant l’homme à Dieu. Ce livre rend hommage à leurs bâtisseurs qui, de leurs mains, ont façonné l’invisible.
  • "J’ai tant vu le soleil" , Emmanuel de Waresquiel , Gallimard , (mars 2020) .. « De son vivant, personne n’a su exactement quels gens il voyait, quels livres il lisait, quels voyages il faisait. Il se dérobait d’instinct, usait sans cesse de diminutifs, d’acronymes, d’anagrammes, changeait de langue et de nom au point d’en avoir adopté plus de deux cents : Dominique, Cotonet, Esprit, William Crocodile,…et bien sûr Stendhal, dont il fait son nom de plume en 1817. Tous sont le même Henri Beyle, facétieux, par jeu, par moquerie peut-être, par pudeur certainement. »
  • Rayon Jeunesse . "La très belle histoire du Sacré-Cœur de Montmartre ", Véronique Duchâteau Maguelone du Fou (illustratrice) , Téqui , (mai 2020) Dès 5 ans . Du haut de la butte Montmartre, la basilique du Sacré-Cœur est une figure familière de notre capitale. Mais qui connaît la belle histoire de cette basilique ?C’est sous l’impulsion de deux hommes, parisiens et grands croyants, Alexandre Legentil et Hubert Rohault de Fleury, que l’idée est née de construire à Paris une nouvelle église consacrée au Sacré Cœur de Jésus. Sa vocation est la prière d’intercession : depuis le 1er août 1885, la prière des fidèles devant le Saint-Sacrement ne s’est jamais interrompue. Alors que la basilique du Sacré-Cœur fête ses 100 ans, ce joli livre présente sa construction et la consécration de la France au Sacré Cœur de Jésus. Une belle lecture à partager avec les enfants au moment où la Basilique du Sacré Cœur sort doucement du confinement !

5 rue Brémontier 75017 Paris - Du lundi au samedi de 10h à 19h30
Pour votre sécurité et celle de nos libraires merci de vous munir de votre masque.
Pour plus de fluidité vous pouvez aussi passer vos commandes sur internet librairie.paris.stfrancoisdesales chez laprocure.com ou par téléphone +33 1 43 80 57 42

La maîtrise de saint-François de Sales recrute
Pour tous les enfants de 8 à 12 ans qui aiment chanter, rejoignez la maîtrise de Saint-François de Sales pour, entre autres, animer des messes et participer à des concerts. N’hésitez pas à en parler à tous les enfants qui pourraient être intéressés autour de vous ; pour tout renseignement et inscription, merci d’écrire à fbchoirs chez orange.fr

Lycéens, étudiants, jeunes pros
Besoin d’échanger sur un choix d’études, une orientation professionnelle, etc... appelez Marie-Odile Lacoin, Espace Paroles&Familles - +33 6 71 99 51 29.

Prière et Recherche d’Emploi-Permanence Emploi du jeudi à distance

Les personnes en recherche d’emploi peuvent adresser leur CV ou demandes à la paroisse, au +33 1.43.18.15.15 ou sur contact chez parsfs.fr. Les bénévoles spécialisés habituels prendront contact avec ces personnes pour les conseiller et les accompagner dans leur recherche

Quelques ressources...

Les billets confinés du Collège des Bernardins
À travers une série de « poteaux indicateurs », les acteurs du Collège des Bernardins réveillent les mots. Un mot pour donner à penser, contempler, cheminer en période de confinement, un temps pour libérer un appétit nouveau de vie à travers des chemins intérieurs insoupçonnés et, parce que c’est aussi l’occasion de retrouver le sens des mots que nous perdons parfois, peut-être pourra-t-on y puiser une première pierre, ou simplement quelques cailloux pour bâtir demain.
#fragilité. C’est par là !https://www.collegedesbernardins.fr...

Lisez le dernier numéro de Paris-Notre-Dame
C’est par ici.

Annonces

Logement-recherche
Religieuse en formation à Paris pour un an, cherche un studio ou une chambre avec kichenette, toilette, douche à Paris ou en proche banlieue de septembre 2020 à juin 2021 contre services : 2 matinées ou 2 après midi par semaine et certains samedis. Possibilité de payer les charges : eau/électricité/chauffage.
Sœur Bernadette - srbernadette7 chez gmail.com - +33 7 84 94 04 53

Bonus

Culture et loisirs tout en restant chez vous... Découvrez les films, séries, docs, dessins animés... soutenus par la Région à voir en ce moment à la télévision ou sur les plateformes de streaming. C’est par ici.

Donnez de vos nouvelles et n’hésitez surtout pas à appeler. La paroisse reste bien évidemment joignable...

  • 01 43 18 15 15 en laissant un message sur le répondeur
  • Par courriel sur contact chez parsfs.fr
  • En cas de besoin 06 63 06 08 78

Suivre la messe sur la chaîne YouTube de saint-François de Sales
Messe en semaine à midi, messe à 11h le dimanche !
POUR VOUS ABONNER A LA CHAINE YOUTUBE MERCI DE CLIQUER ICI.

Obole numérique pour messe virtuelle...

Un immense merci pour votre soutien à la paroisse !
Deux possibilités :

  • La quête, l’application au service de votre paroisse : disponible pour votre smartphone dans Applestore et GoooglePlay
  • Et toujours en cliquant ICI.

En savoir +

Accueil paroissial
Paroisse saint-François de Sales
icone_adresse70 rue Jouffroy d’Abbans 75017 Paris
icone_tel+33 1 43 18 15 15
Contacter l’accueil paroissial ICI par courriel

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Bienvenue à bord

Documents joints

Saint(s) du jour